"Venez ... dans un endroit isolé et reposez-vous un peu." - Marc 6:31

[Extrait de ws 12/19 p.2 Study Article 49: 3 février - 9 février 2020]

Le premier paragraphe s'ouvre sur cette vérité suivante concernant la situation d'une grande partie de la population mondiale »Dans de nombreux pays, les gens travaillent plus dur et plus longtemps que jamais auparavant. Les personnes surmenées sont souvent trop occupées pour se reposer, passer du temps avec leur famille ou satisfaire leurs besoins spirituels ».

Est-ce que cela ressemble aussi à beaucoup de témoins que vous connaissez? Sont-ils "Travailler plus dur et plus longtemps que jamais » parce qu'ils n'ont pas le choix car leur choix de travail est limité, tout cela à cause de l'obéissance aveugle à la pression constante de l'Organisation pour ne pas suivre des études supérieures? Le résultat, ils «sont souvent trop occupés pour se reposer, passer du temps avec leur famille ou pour satisfaire leurs besoins spirituels », toutes ces choses sont importantes.

Le paragraphe 5 note que «La Bible encourage le peuple de Dieu à être un travailleur. Ses serviteurs doivent être industrieux plutôt que paresseux. (Proverbes 15:19)". C'est vrai. Mais vient ensuite une déclaration presque incroyablement insensible, «Peut-être travaillez-vous laïcement pour prendre soin de votre famille. Et tous les disciples du Christ ont la responsabilité de participer à l'œuvre de prédication de la bonne nouvelle. Néanmoins, vous devez également vous reposer suffisamment. Avez-vous parfois du mal à équilibrer le temps pour le travail séculier, pour le ministère et pour le repos? Comment savons-nous combien de travail et combien de repos? ».

«Peut-être que vous travaillez de façon profane?«Presque sans exception, vous le ferez directement pour un employeur ou en tant qu'indépendant. Il n'y a que quelques personnes qui peuvent vivre gratuitement et totalement soutenues par d'autres. Ces quelques personnes sont soit des personnes bénéficiant de prestations de sécurité sociale telles que fournies par les pays occidentaux, soit si vous habitez à Béthel ou si vous êtes surveillants de circonscription ou missionnaires et, par conséquent, elles sont soutenues gratuitement par tous les autres témoins, dont la plupart sont pauvres.

Si vous lisez cette critique dans cette catégorie, veuillez considérer avec prière ce que la première ligne du paragraphe 13 nous rappelle "L'apôtre Paul a donné le bon exemple. Il devait faire un travail profane ». Compte tenu de son exemple mis en évidence dans ce paragraphe, est-il vrai que les Bethelites et les surveillants de circuit et leurs femmes vivent des dons des autres, y compris de nombreux acariens de veuve? Ne faut-il pas suivre l'exemple de l'apôtre Paul?

En tant que témoin ou ancien témoin, vous reposez-vous suffisamment? Ou a-t-il l'impression d'être un tapis roulant que vous voulez descendre, mais que vous ne pouvez pas, en raison de l'obligation que vous avez de ressentir, de faire tout ce que vous attendez de l'Organisation. Probablement avec un travail peu rémunéré, avez-vous du mal à équilibrer le temps entre le travail laïque, le ministère et le repos?

Les paragraphes 6 et 7 soulignent que Jésus avait une vision équilibrée du travail et du repos. Les paragraphes qui suivent ne font que discuter de ce que nous pouvons ou devons faire de l'avis de l'Organisation. Mais ils n'offrent aucune solution pour réduire les exigences que le Témoin moyen a sur leur temps.

À ce stade, l'Écriture suivante me vient à l'esprit. Les paroles de Jésus dans Luc 11:46 où il a dit aux pharisiens: «Malheur aussi à VOUS qui êtes versés dans la Loi, parce que VOUS chargez des hommes avec des charges difficiles à supporter, mais VOUS ne touchez pas vous-mêmes les charges avec un de VOS doigts ».

Les paragraphes 8 à 10 concernent le jour du sabbat que la nation d'Israël a observé. «Ce fut une journée de« repos complet. . . , quelque chose de saint pour Jéhovah ”. Les Témoins de Jéhovah n'ont pas de jour de repos. Le sabbat n'était pas un jour pour faire un travail «théocratique». C'était une journée à faire pas de travail. Un vrai jour de repos. Il n'y a aucun jour de la semaine pendant lequel les Témoins de Jéhovah peuvent se conformer à l'esprit du sabbat, au principe moral établi par Dieu dans la loi du sabbat. Non, ils doivent travailler tous les jours de la semaine.

Les paragraphes 11 à 15 traitent de la question «Quelle est votre attitude à l'égard du travail? ».

Après avoir mentionné que Jésus connaissait le travail acharné, le paragraphe 12 dit ce qui suit à propos de l'apôtre Paul: «Son activité principale était de témoigner du nom et du message de Jésus. Pourtant, Paul a travaillé pour subvenir à ses besoins. Les Thessaloniciens étaient conscients de son «travail et de son labeur», de son «travail nuit et jour» afin qu'il n'impose «un fardeau coûteux» à personne. (2 Thess. 3: 8; Actes 20:34, 35). Paul se référait peut-être à son travail de fabricant de tentes. Pendant son séjour à Corinthe, il est resté avec Aquila et Priscilla et «a travaillé avec eux, car ils étaient des fabricants de tentes de métier».

Si l'apôtre Paul était «»travailler jour et nuit »afin qu'il ne fasse pas peser« un fardeau coûteux »sur qui que ce soit» alors comment dire «Son activité principale était le témoignage du nom et du message de Jésus»?

Vrai, "rendre témoignage"Était probablement son principal objectif, l'objectif sur lequel il s'est concentré, activité, son travail de fabricant de tentes était probablement «son activité principale ». Travailler nuit et jour pour subvenir à ses besoins et souvent passer seulement le jour du sabbat à prêcher signifie que la prédication était probablement une activité secondaire dans le temps. Ce fut certainement le cas à Corinthe selon Actes 18: 1-4, et à Thessalonique selon 2 Thessaloniciens 3: 8. Nous ne pouvons ni ne devons spéculer davantage, même si l’Organisation se sent libre de le faire. Mais il faut noter que la coutume de Paul était de parler aux Juifs le jour du sabbat dans la synagogue où qu'il aille »comme c'était sa coutume »(Actes 17: 2).

La raison de ce `` glissement '' est probablement de maintenir le prétexte que les tournées missionnaires de l'apôtre Paul étaient essentiellement des tournées de prédication à plein temps lorsqu'il n'y a pas suffisamment de preuves scripturaires pour le dire avec certitude.

Le travail séculier de Paul à Corinthe et à Thessalonique pendant six jours par semaine ne correspond pas à l'image projetée par l'Organisation: c'est-à-dire que l'apôtre Paul était une machine de prédication à guichet unique. (Veuillez noter: les lecteurs ne doivent pas considérer cette section comme tentant de quelque manière que ce soit de diminuer les réalisations et l'engagement de l'apôtre Paul à diffuser la bonne nouvelle).

Le paragraphe 13 est étrangement construit. Il commence par admettre «L'apôtre Paul a donné le bon exemple. Il devait faire un travail profane;". Mais le reste de cette première phrase et les 2 phrases suivantes sont tous sur lui faisant le travail de prédication. Après avoir déclaré: «Paul a exhorté les Corinthiens à avoir «beaucoup à faire dans l'œuvre du Seigneur» (1 Cor. 15:58; 2 Cor. 9: 8), il termine ensuite le paragraphe en disant: “Jéhovah a même inspiré l'apôtre Paul à écrire:“ Si quelqu'un ne veut pas travailler, ne le laisse pas manger. ”—2 Thess. 3:10 ”. Il semble qu'ils veulent donner l'impression que si vous ne travaillez pas dans leur version du travail de prédication, vous ne devriez pas être autorisé à manger. Le placement correct de la dernière phrase doit se faire après le point-virgule de la première phrase, lorsque l'on parle de travail physique.

Le paragraphe 14 souligne seulement que «l'œuvre la plus importante de ces derniers jours est celle de la prédication et de la formation des disciples ». Le travail le plus important n'est-il pas celui d'améliorer nos qualités chrétiennes? Nous devons obtenir les bases, sinon nous serions à juste titre considérés comme des hypocrites, prêchant aux autres de suivre un mode de vie que nous ne suivons pas correctement nous-mêmes.

Les paragraphes 16 à 18 couvrent l'intitulé «Quelle est votre attitude à l'égard du repos? ».

Après avoir déclaré: «Jésus savait que parfois lui et les apôtres avaient besoin de repos », on espère que l'on nous donnera des suggestions pratiques sur la façon de trouver le temps de se reposer. Mais non. Il nous est plutôt conseillé de ne pas être comme l'homme riche dans l'illustration de Jésus dans Luc 12:19, qui voulait ne pas travailler et profiter de la vie. Combien de Témoins connaissez-vous qui sont capables de vivre comme le riche dans l'illustration de Jésus ou qui le font? Il y en a probablement, mais ils sont rares!

Ceci est suivi d'une pression au paragraphe 17 pour utiliser notre temps de repos du travail pour faire encore plus de travail! En fait, le texte n'est pas précédé de «'il serait bon de» ou d'une formulation similaire, montrant que nous avons le choix, mais nous encourageant. On ne nous donne plutôt aucune option. On nous dit que nous le faisons, et implicitement cela signifie que si nous ne le faisons pas, alors nous ne sommes pas de bons témoins. Ça dit "Aujourd'hui, nous essayons d'imiter Jésus en utilisant le temps que nous avons non seulement pour nous reposer mais aussi pour faire le bien en témoignant aux autres et en assistant aux réunions chrétiennes. En fait, pour nous, la formation de disciples et la participation aux réunions sont si importantes que nous nous efforçons de nous engager régulièrement dans ces activités sacrées ». Cette formulation implique que nous devons faire ces choses sans question et à chaque instant. Aucune mention de repos!

Mais attendez, qu'en est-il de ceux d'entre nous qui ont la chance de pouvoir se permettre des vacances? En tant que Témoins, pouvons-nous nous détendre lorsque nous avons enfin le temps de nous reposer?

Pas selon l'Organisation. "Même lorsque nous sommes en vacances, nous respectons notre routine spirituelle régulière consistant à assister aux réunions où que nous soyons". Oui, emportez très soigneusement votre costume, cravate, chemise intelligente ou votre robe de réunion afin qu'elle ne soit pas froissée ainsi que votre Bible et publications de réunion, pour remplir la moitié de votre valise. Votre grande évasion de la routine normale pour se reposer et recharger votre force physique et mentale n'est pas autorisée même pendant une ou deux semaines. Pour les réunions, vous devez aller!

Même si Jéhovah devait assister à des réunions deux fois par semaine (ce qui n'est pas le cas), serait-il si impitoyable de nous refuser la vie éternelle parce que nous avons manqué quelques réunions.

Le paragraphe de conclusion (18) nous dit «Combien nous sommes reconnaissants que notre Roi, Jésus-Christ, soit raisonnable et nous aide à avoir une vision équilibrée du travail et du repos! »

Heureusement, nous pouvons être reconnaissants de l'attitude de Jésus. Mais qu'en est-il de l'attitude de l'Organisation?

Oui, Jésus “veut que nous obtenions le repos dont nous avons besoin. Il veut aussi que nous travaillions dur pour subvenir à nos besoins physiques et nous engager dans le travail rafraîchissant de faire des disciples ».

En revanche, l'Organisation n'est même pas prête à nous laisser quelques jours sans aller à une réunion ni même essayer de prêcher.

Nous avons donc un choix à faire.

Qui est notre maître?

  • Jésus, qui veut nous aider et prendre nos fardeaux, et qui comprend de quoi nous sommes physiquement et mentalement capables?

Or

  • L'Organisation, qui montre qu'elle se soucie plus de nous de prêcher et d'assister à des réunions sans interruption, plutôt que de notre santé mentale et physique?

Tadua

Articles de Tadua.