Examen de Matthieu 24, partie 12: l'esclave fidèle et discret

by | 15 mai 2020 | 1919, Examen de la série Matthew 24, Esclave Fidèle, Vidéos | 9 commentaires

Bonjour, Meleti Vivlon ici. C'est le 12th vidéo de notre série sur Matthieu 24. Jésus vient de terminer de dire à ses disciples que son retour sera inattendu et qu'ils doivent rester vigilants et éveillés. Puis il donne la parabole suivante:

«Qui est vraiment l'esclave fidèle et discret que son maître a nommé sur ses domestiques, pour leur donner leur nourriture au bon moment? Heureux cet esclave si son maître en venant le trouve en train de le faire! En vérité, je vous le dis, il le nommera sur tous ses biens. »

"Mais si jamais cet esclave maléfique dit dans son cœur, 'Mon maître tarde', et qu'il commence à battre ses camarades esclaves et à manger et boire avec les ivrognes confirmés, le maître de cet esclave viendra un jour qu'il fera ne vous attendez pas et dans une heure qu'il ne connaît pas, et il le punira avec la plus grande sévérité et lui attribuera sa place aux hypocrites. C'est là que ses pleurs et les grincements de dents seront. (Mt 24: 45-51 Traduction du monde nouveau)

L'organisation aime se concentrer uniquement sur les trois premiers versets, 45-47, mais quels sont les éléments clés de cette parabole?

  • Un maître nomme un esclave pour nourrir ses domestiques, ses compagnons esclaves, pendant son absence.
  • À son retour, le maître détermine si l'esclave a été bon ou mauvais;
  • S'il est fidèle et sage, l'esclave est récompensé;
  • S'il est mauvais et violent, il est puni.

Le Collège central des Témoins de Jéhovah ne traite pas ces paroles comme une parabole mais plutôt comme une prophétie avec un accomplissement très spécifique. Je ne plaisante pas quand je dis spécifique. Ils peuvent vous dire l'année même où cette prophétie s'est accomplie. Ils peuvent vous donner les noms des hommes qui composent l'esclave fidèle et discret. Vous ne pouvez pas être beaucoup plus précis que cela. Selon les Témoins de Jéhovah, en 1919, JF Rutherford et le personnel clé du quartier général de Brooklyn, New York, ont été nommés par Jésus-Christ pour être son esclave fidèle et discret. Aujourd'hui, les huit hommes de l'actuel Conseil d'administration des Témoins de Jéhovah constituent cet esclave collectif. Vous ne pouvez pas avoir un accomplissement prophétique plus littéral que cela. Cependant, la parabole ne s'arrête pas là. Il parle également d'un esclave maléfique. Donc, si c'est une prophétie, c'est une seule prophétie. Ils n'ont pas la possibilité de choisir les parties qu'ils veulent être prophétiques et lesquelles ne sont qu'une parabole. Pourtant, c'est exactement ce qu'ils font. Ils traitent la seconde moitié de la soi-disant prophétie comme une métaphore, un avertissement symbolique. Comme c'est pratique - car il parle d'un mauvais esclave qui sera puni par Christ avec la plus grande sévérité.

«Jésus n'a pas dit qu'il nommerait un mauvais esclave. Ses paroles ici sont en fait un avertissement adressé à l'esclave fidèle et discret. » (w13 7/15 p. 24 «Qui est vraiment l'esclave fidèle et discret?»)

Oui, c'est très pratique. Le fait est que Jésus n'a pas nommé d'esclave fidèle. Il vient de nommer un esclave; il espérait qu'il se révélerait à la fois fidèle et sage. Cependant, cette détermination devra attendre son retour.

Est-ce que cela prétend que l'esclave fidèle a été nommé en 1919 maintenant vu de mauvaise humeur? Semble-t-il que personne au siège ne s'est assis un instant pour réfléchir aux choses? Peut-être que vous n'y avez pas beaucoup réfléchi. Si tel est le cas, vous auriez probablement manqué le trou béant de cette interprétation. Trou béant? De quoi je parle?

Eh bien, selon la parabole, quand l'esclave est-il nommé? N'est-il pas évident qu'il est nommé par le maître avant le départ du maître? La raison pour laquelle le maître nomme l'esclave est pour s'occuper de ses domestiques - ses compagnons esclaves - en l'absence du maître. Maintenant, quand l'esclave est-il déclaré fidèle et discret, et quand l'esclave abusif est-il déclaré mal? Cela se produit uniquement lorsque le maître revient et voit ce que chacun a fait. Et quand exactement le maître revient-il? Selon Matthieu 24:50, son retour aura lieu un jour et une heure inconnus et imprévus. Rappelez-vous ce que Jésus a dit au sujet de sa présence à peine six versets plus tôt:

"Pour cette raison, vous aussi, vous vous montrez prêt, parce que le Fils de l'homme vient à une heure que vous ne pensez pas être." (Matthieu 24:44)

Il ne fait aucun doute que dans cette parabole, le maître est Jésus-Christ. Il est parti en 33 EC pour assurer le pouvoir royal et reviendra à sa future présence en tant que roi conquérant.

Voyez-vous maintenant l'énorme défaut de la logique du Conseil d'administration? Ils affirment que la présence du Christ a commencé en 1914, puis au bout de cinq ans, en 1919, alors qu'il est toujours présent, il nomme son esclave fidèle et discret. Ils l'ont à l'envers. La Bible dit que le maître nomme l'esclave quand il part, pas quand il revient. Mais le Conseil d'administration dit qu'ils ont été nommés cinq ans après le retour de Jésus et le début de sa présence. C'est comme s'ils n'avaient même pas lu le compte. 

Il y a d'autres failles dans cette auto-nomination présomptueuse et égoïste, mais elles sont accessoires à ce gouffre béant dans la théologie JW.

Le plus triste est que même lorsque vous le signalez aux nombreux Témoins qui restent fidèles à JW.org, ils refusent de le voir. Ils ne semblent pas se soucier que ce soit une tentative déraisonnable et très transparente d'essayer de contrôler leur vie et leurs ressources. Peut-être que, comme moi, vous désespérez parfois de la facilité avec laquelle les gens achètent des idées folles. Cela me fait penser à l'apôtre Paul réprimandant les Corinthiens:

«Puisque vous êtes si« raisonnable », vous supportez volontiers les déraisonnables. En fait, vous supportez celui qui vous asservit, celui qui dévore vos biens, celui qui saisit ce que vous avez, celui qui vous exalte et qui vous frappe au visage. » (2 Corinthiens 11:19, 20)

Bien sûr, pour faire fonctionner cette bêtise, le Conseil d'administration, en la personne de son théologien en chef, David Splane, a dû rejeter l'idée qu'il y avait un esclave désigné pour nourrir le troupeau avant 1919. Dans une vidéo de neuf minutes sur JW.org, Splane - sans utiliser une seule Écriture - tente d'expliquer comment notre roi aimant, Jésus, laisserait ses disciples sans nourriture, sans personne pour les nourrir pendant son absence au cours des 1900 dernières années. Sérieusement, comment un enseignant chrétien peut-il essayer de renverser une doctrine biblique sans même utiliser la Bible? (Cliquez sur ici pour voir la vidéo Splane)

Eh bien, le temps d'une telle stupidité qui déshonore Dieu est passé. Jetons un regard exégétique sur la parabole pour voir si nous pouvons déterminer ce que cela signifie.

Les deux principaux protagonistes de la parabole sont le maître, Jésus et un esclave. Les seuls que la Bible qualifie d'esclaves du Seigneur sont ses disciples. Cependant, parlons-nous d'un seul disciple, ou d'un petit groupe de disciples comme le soutient un Conseil d'administration, ou de tous les disciples? Pour y répondre, regardons le contexte immédiat.

Un indice est la récompense reçue par l'esclave qui se révèle fidèle et sage. "En vérité, je vous le dis, il le nommera sur tous ses biens." (Matthieu 24:47)

Cela parle de la promesse faite aux enfants de Dieu de devenir rois et prêtres pour régner avec le Christ. (Révélation 5:10)

«Que personne ne se vante donc des hommes; car toutes choses vous appartiennent, que ce soit Paul ou Apollos ou Céphas ou le monde ou la vie ou la mort ou les choses maintenant ici ou les choses à venir, toutes choses vous appartiennent; à son tour, vous appartenez au Christ; Christ, à son tour, appartient à Dieu. " (1 Corinthiens 3: 21-23)

Cette récompense, cette nomination sur tous les biens du Christ inclut évidemment les femmes. 

«Vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ. Car vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous vous êtes revêtus de Christ. Il n'y a ni Juif ni Grec, esclave ni libre, homme ou femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ. Et si vous appartenez à Christ, alors vous êtes la postérité et les héritiers d'Abraham selon la promesse. » (Galates 3: 26-29 BSB)

Tous les enfants de Dieu, hommes et femmes, qui atteignent le prix sont nommés rois et prêtres. De toute évidence, c'est à cela que se réfère la parabole quand elle dit qu'ils sont nommés sur tous les biens du maître.

Lorsque les Témoins de Jéhovah traitent cela comme une prophétie dont l'accomplissement commence en 1919, ils introduisent une nouvelle rupture de logique. Puisque les 12 apôtres n'étaient pas là en 1919, ils ne peuvent pas être nommés sur tous les biens du Christ, puisqu'ils ne font pas partie de l'esclave. Pourtant, des hommes du calibre de David Splane, Stephen Lett et Anthony Morris obtiennent ce rendez-vous. Cela a-t-il un sens pour vous?

Cela semble être plus que suffisant pour nous convaincre que l'esclave fait référence à plus d'une personne ou à un comité d'hommes. Pourtant, il y a encore plus.

Dans la parabole suivante, Jésus parle de l'arrivée d'un époux. Comme pour la parabole fidèle et discrète de l'esclave, le principal protagoniste est absent mais revient à un moment inattendu. Donc, ceci est encore une autre parabole sur la présence du Christ. Cinq des vierges étaient sages et cinq des vierges étaient folles. Quand vous lisez cette parabole de Matthieu 25: 1 à 12, pensez-vous qu'il parle d'une petite classe de personnes sages et d'un autre petit groupe de stupides, ou voyez-vous cela comme une leçon de morale qui s'applique à tous les chrétiens? Cette dernière est la conclusion évidente, n'est-ce pas? Cela devient d'autant plus évident lorsqu'il conclut la parabole en réitérant son avertissement d'être alerte: «Veillez donc, car vous ne connaissez ni le jour ni l'heure. (Matthieu 25:13)

Cela lui permet de passer directement à sa parabole suivante qui commence: «Car c'est comme un homme sur le point de voyager à l'étranger qui a convoqué ses esclaves et leur a confié ses biens. Pour la troisième fois, nous avons un scénario où le maître est absent mais reviendra. Pour une seconde fois, les esclaves sont mentionnés. Trois esclaves pour être précis, chacun recevant une somme d'argent différente pour travailler et faire grandir. Comme pour les dix vierges, pensez-vous que ces trois esclaves représentent trois individus ou même trois petits groupes d'individus différents? Ou les voyez-vous comme représentant tous les chrétiens, chacun ayant reçu un ensemble différent de dons de notre Seigneur en fonction des capacités individuelles de chacun? 

En fait, il y a un parallèle étroit entre travailler avec les dons ou talents que le Christ a investis en chacun de nous et nourrir les domestiques. Pierre nous dit: «Dans la mesure où chacun a reçu un don, utilisez-le pour vous servir les uns les autres comme de bons intendants de la bonté imméritée de Dieu qui s'exprime de diverses manières.» (1 Pierre 4:10 TNO)

Étant donné que nous tirerions évidemment une telle conclusion de ces deux dernières paraboles, pourquoi ne penserions-nous pas la même chose de la première - que l'esclave en question est représentatif de tous les chrétiens?

Oh, mais il y a encore plus.

Ce que vous n'avez peut-être pas remarqué, c'est que l'organisation n'aime pas utiliser le récit parallèle de Luc sur l'esclave fidèle et discret pour essayer de convaincre tout le monde que le Conseil d'administration a un rendez-vous spécial de Jésus. C'est peut-être parce que le récit de Luke ne parle pas de deux esclaves mais de quatre. Si vous effectuez une recherche dans la bibliothèque de la Watchtower pour savoir qui représentent les deux autres esclaves, vous trouverez un silence assourdissant sur le sujet. Jetons un coup d'œil au récit de Luke. Vous remarquerez que l'ordre que Luc présente est différent de celui de Matthieu mais les leçons sont les mêmes; et en lisant le contexte complet, nous avons une meilleure idée de la manière exacte d'appliquer la parabole.

«Soyez habillé et prêt et faites allumer vos lampes, et vous devriez être comme des hommes qui attendent que leur maître revienne du mariage, alors quand il vient frapper, ils peuvent aussitôt s'ouvrir à lui. (Luc 12:35, 36)

Telle est la conclusion tirée de la parabole des dix vierges.

«Heureux ces esclaves que le maître en venant trouve à regarder! En vérité, je vous le dis, il s'habillera pour le service et les fera asseoir à la table et viendra à leurs côtés et les servira. Et s'il vient dans la deuxième montre, même si dans la troisième, et les trouve prêts, ils sont heureux! » (Luc 12:37, 38)

Encore une fois, nous voyons la répétition constante, le harcèlement nécessaire sur le thème de l'éveil et de la préparation. De plus, les esclaves mentionnés ici ne sont pas un petit sous-groupe de chrétiens, mais cela s'applique à nous tous. 

«Mais sachez ceci, si le chef de ménage avait su à quelle heure le voleur viendrait, il n'aurait pas laissé pénétrer sa maison. Toi aussi, tiens-toi prêt, car à une heure que tu ne crois pas probable, le Fils de l'homme arrive. » (Luc 12:39, 40)

Et encore une fois, l'accent mis sur la nature inattendue de son retour.

Avec tout cela dit, Peter demande: "Seigneur, est-ce que tu racontes cette illustration juste à nous ou aussi à tout le monde?" (Luc 12:41)

En réponse, Jésus a dit:

«Qui est vraiment l'intendant fidèle, le discret, que son maître nommera sur son corps de préposés pour continuer à leur donner leur quantité de vivres au bon moment? Heureux cet esclave si son maître en venant le trouve en train de le faire! Je vous le dis en vérité, il le nommera sur tous ses biens. Mais si jamais cet esclave devait dire dans son cœur: «Mon maître tarde à venir» et commence à battre les serviteurs, à manger et à boire et à se saouler, le maître de cet esclave viendra un jour où il ne sera pas l'attendant et à une heure qu'il ne connaît pas, et il le punira avec la plus grande sévérité et lui assignera une part avec les infidèles. Alors cet esclave qui a compris la volonté de son maître mais ne s'est pas préparé ou n'a pas fait ce qu'il a demandé sera battu à plusieurs coups. Mais celui qui n'a pas compris et pourtant fait des choses méritant des coups sera battu avec peu. En effet, tout le monde à qui beaucoup a été donné, beaucoup sera exigé de lui, et celui qui a été chargé de beaucoup aura plus que d'habitude exigé de lui. » (Luc 12: 42-48)

Quatre esclaves sont mentionnés par Luc, mais la détermination du type d'esclave que chacun devient n'est pas connue au moment de leur nomination, mais au moment du retour du Seigneur. A son retour, il retrouvera:

  • Un esclave qu'il juge fidèle et sage;
  • Esclave, il le chassera comme méchant et infidèle;
  • Un esclave qu'il gardera, mais punira sévèrement pour désobéissance volontaire;
  • Un esclave qu'il gardera, mais punira légèrement pour la désobéissance due à l'ignorance.

Remarquez qu'il ne parle que de la nomination d'un seul esclave, et quand il revient, il ne parle que d'un seul esclave pour chacun des quatre types. Il est évident qu'un seul esclave ne peut pas se transformer en quatre, mais un seul esclave peut représenter tous ses disciples, tout comme les dix vierges et les trois esclaves qui obtiennent les talents représentent tous ses disciples. 

À ce stade, vous vous demandez peut-être comment il est possible pour nous tous d'être en mesure de nourrir les domestiques du Seigneur. Vous pouvez voir comment nous devons tous être préparés pour son retour, de sorte que la parabole des dix vierges, cinq sages et cinq folles, puisse être adaptée à notre vie de chrétiens alors que nous nous préparons à son retour. De même, vous pouvez voir comment nous obtenons tous des dons différents du Seigneur. Éphésiens 4: 8 dit que lorsque le Seigneur nous a quittés, il nous a donné des cadeaux. 

"Quand Il est monté en haut, Il a emmené les captifs et a donné des cadeaux aux hommes." (BSB)

Soit dit en passant, la traduction du Nouveau Monde traduit à tort cela comme «des cadeaux chez les hommes», mais chaque traduction dans la fonctionnalité parallèle de biblehub.com le rend comme «des cadeaux aux hommes» ou «aux gens». Les dons que le Christ donne ne sont pas des anciens de la congrégation, comme l'organisation voudrait nous faire croire, mais des dons en chacun de nous que nous pouvons utiliser pour sa gloire. Cela correspond au contexte d'Éphésiens dont trois versets disent plus tard:

«Et c'est Lui qui a donné certains pour être apôtres, certains pour être prophètes, certains pour être évangélistes, et certains pour être pasteurs et enseignants, pour équiper les saints pour les œuvres de ministère, pour édifier le corps du Christ, jusqu'à ce que nous tous atteindre l'unité dans la foi et dans la connaissance du Fils de Dieu, alors que nous mûrissons à la pleine mesure de la stature de Christ. Alors nous ne serons plus des enfants, ballottés par les vagues et emportés par tous les vents de l'enseignement et par la ruse habile des hommes dans leurs intrigues trompeuses. Au lieu de cela, en disant la vérité avec amour, nous grandirons en toutes choses en Christ Lui-même, qui est la tête. » (Éphésiens 4: 11-15)

Certains d'entre nous peuvent travailler comme missionnaires ou apôtres, ceux envoyés. D'autres peuvent évangéliser; tandis que d'autres encore sont bons à faire du berger ou à enseigner. Ces divers dons donnés aux disciples viennent du Seigneur et sont utilisés pour édifier le corps entier de Christ.

Comment pouvez-vous transformer le corps d'un nourrisson en un adulte adulte? Vous nourrissez l'enfant. Nous nous nourrissons tous de diverses manières et, par conséquent, nous contribuons tous à la croissance les uns des autres.

Vous pourriez me regarder comme quelqu'un qui nourrit les autres, mais souvent c'est moi qui suis nourri; et pas seulement avec des connaissances. Il y a des moments où le meilleur d'entre nous est déprimé et a besoin d'être nourri émotionnellement, ou physiquement faible et a besoin d'être soutenu, ou spirituellement épuisé et doit être revigoré. Personne ne s'occupe de tous les repas. Tous les aliments et tous sont nourris.

En essayant de soutenir leur idée loufoque que le Conseil d'Administration seul est l'esclave fidèle et discret, chargé de nourrir tout le monde, ils ont utilisé le récit de Matthieu 14 où Jésus nourrit la multitude avec deux poissons et cinq pains de pain. La phrase utilisée comme titre de l'article était «Nourrir beaucoup par les mains de quelques-uns». Le texte du thème était:

«Et il a ordonné aux foules de s’allonger sur l’herbe. Puis il prit les cinq pains et les deux poissons, et levant les yeux au ciel, il dit une bénédiction, et après avoir brisé les pains, il les donna aux disciples, et les disciples les donnèrent à la foule… »(Matthieu 14:19)

Nous savons maintenant que les disciples de Jésus comprenaient des femmes, des femmes qui s'occupaient (ou nourrissaient) notre Seigneur de leurs biens.

«Peu de temps après, il s'est rendu de ville en ville et de village en village, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu. Et les douze étaient avec lui, et certaines femmes qui avaient été guéries d'esprits méchants et de maladies, Marie la soi-disant Madeleine, dont sept démons étaient sortis, et Joanna, l'épouse de Chuza, l'homme en charge d'Hérode, et Susanna et de nombreuses autres femmes, qui les soignaient à partir de leurs biens. » (Luc 8: 1-3)

Je suis tout à fait sûr que le Conseil d'administration ne veut pas que nous considérions la probabilité que certains des «quelques-uns qui nourrissent le plus grand nombre» soient des femmes. Cela ne justifie guère leur utilisation de ce compte pour justifier leur rôle auto-assumé de nourriciers du troupeau.

En tout cas, leur illustration sert à comprendre comment fonctionne l'esclave fidèle et discret. Mais pas comme ils l'avaient prévu. Considérez que selon certaines estimations, il aurait pu y avoir 20,000 20,000 personnes présentes. Doit-on supposer que ses disciples ont personnellement distribué de la nourriture à XNUMX XNUMX personnes? Pensez à la logistique impliquée pour nourrir autant. Premièrement, une multitude de cette taille couvrirait plusieurs acres de terre. C'est beaucoup de va-et-vient pour transporter de lourds paniers de nourriture. Nous parlons de tonnage ici. 

Devons-nous supposer qu'un petit nombre de disciples ont transporté toute cette nourriture sur toute cette distance et l'ont distribuée à chaque individu? Ne serait-il pas plus logique pour eux de remplir un panier et de le remettre à un groupe et de laisser le panier à quelqu'un de ce groupe qui se chargerait de le distribuer davantage? En fait, il n'y aurait aucun moyen de nourrir autant de personnes dans un espace de temps relativement court sans déléguer la charge de travail et la partager entre plusieurs.

C'est en fait une très bonne illustration du fonctionnement de l'esclave fidèle et discret. Jésus fournit la nourriture. Nous ne faisons pas. Nous le portons et le distribuons. Nous tous, distribuons-le en fonction de ce que nous avons reçu. Cela me rappelle la parabole des talents qui, vous vous en souviendrez, a été livrée dans le même contexte que la parabole de l'esclave fidèle. Certains d'entre nous ont cinq talents, certains deux, certains un seul, mais ce que Jésus veut, c'est que nous travaillions avec ce que nous avons. Ensuite, nous lui rendrons compte. 

Ce non-sens à propos de l'absence de nomination de l'esclave fidèle avant 1919 est irritant. Qu'ils s'attendent à ce que les chrétiens avalent de telles tripes est franchement insultant.

Rappelez-vous, dans la parabole, le maître nomme l'esclave juste avant son départ. Si nous nous tournons vers Jean 21, nous constatons que les disciples avaient pêché et n'avaient rien attrapé de la nuit. À l'aube, Jésus ressuscité apparaît sur le rivage et ils ne réalisent pas que c'est lui. Il leur dit de jeter leur filet sur le côté droit du bateau et quand ils le font, il est rempli de tellement de poissons qu'ils ne peuvent pas le transporter.

Pierre se rend compte que c'est le Seigneur et plonge dans la mer pour nager jusqu'au rivage. Rappelez-vous maintenant que tous les disciples ont abandonné Jésus lorsqu'il a été arrêté et que tous doivent donc ressentir une honte et une culpabilité énormes, mais pas plus que Pierre qui a en fait renié le Seigneur trois fois. Jésus doit restaurer leur esprit, et à travers Pierre, il les restaurera tous. Si Peter, le pire délinquant, est pardonné, alors tous sont pardonnés.

Nous sommes sur le point de voir la nomination de l'esclave fidèle. John nous dit:

«Quand ils ont débarqué, ils ont vu un feu de charbon de bois avec du poisson dessus et du pain. Jésus leur a dit: "Apportez certains des poissons que vous venez de pêcher." Simon Peter est donc monté à bord et a traîné le filet à terre. Il était plein de gros poissons, 153, mais même avec autant de poissons, le filet n'était pas déchiré. «Venez, prenez le petit déjeuner», leur dit Jésus. Aucun des disciples n'a osé lui demander: «Qui êtes-vous?» Ils savaient que c'était le Seigneur. Jésus vint et prit le pain et le leur donna, et Il fit de même avec les poissons. (Jean 21: 9-13 BSB)

Un scénario très familier, n'est-ce pas? Jésus a nourri la foule avec du poisson et du pain. Maintenant, il fait de même pour ses disciples. Le poisson qu'ils ont attrapé était dû à l'intervention du Seigneur. Le Seigneur a fourni la nourriture.

Jésus a également recréé des éléments de la nuit où Pierre l'a renié. À un moment donné, il était assis autour d'un feu comme il l'est maintenant quand il a renié le Seigneur. Peter l'a renié trois fois. Notre Seigneur va lui donner l'occasion de revenir sur chaque déni. 

Il lui demande trois fois s'il l'aime et trois fois Peter affirme son amour. Mais à chaque réponse, Jésus ajoute les commandes comme «Nourrissez mes agneaux», «Faites paître mes moutons», «Nourrissez mes moutons».

En l'absence du Seigneur, Pierre doit montrer son amour en nourrissant les brebis, les domestiques. Mais pas seulement Pierre, mais tous les apôtres. 

En parlant des premiers jours de la congrégation chrétienne, nous lisons:

«Tous les croyants se sont consacrés à l'enseignement des apôtres, à la communion, au partage des repas (y compris la Cène) et à la prière.» (Actes 2:42 Interlinéaire)

Parlant métaphoriquement, pendant son ministère de 3 ans et demi, Jésus avait donné à ses disciples du poisson et du pain. Il les avait bien nourris. Maintenant, c'était à leur tour de nourrir les autres. 

Mais l'alimentation ne s'est pas arrêtée avec les apôtres. Stephen a été assassiné par des opposants juifs en colère.

Selon Actes 8: 2, 4: «Ce jour-là, une grande persécution a éclaté contre la congrégation qui était à Jérusalem; tous, sauf les apôtres, étaient dispersés dans les régions de Judée et de Samarie… .Cependant, ceux qui avaient été dispersés ont traversé le pays pour annoncer la bonne nouvelle de la parole.

Alors maintenant, ceux qui avaient été nourris nourrissaient les autres. Bientôt, les gens des nations, les gentils, ont également annoncé la bonne nouvelle et nourri les brebis du Seigneur.Quelque chose s'est passé ce matin au moment où je m'apprêtais à tourner cette vidéo, qui montre bien comment fonctionne l'esclave aujourd'hui. J'ai reçu un e-mail d'un téléspectateur qui a dit ceci:

Bonjour chers frères,

Je voulais juste partager avec vous quelque chose que le Seigneur m'a montré il y a quelques jours et qui, je pense, est extrêmement important.

C'est une preuve irréfutable qui montre que TOUS les chrétiens doivent participer au repas du soir du Seigneur - et la preuve est étonnamment simple:

Jésus a ordonné aux 11 mêmes disciples qui étaient avec lui la nuit du repas du soir:

«Allez donc et faites des disciples de gens de toutes les nations, en les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, en leur apprenant à OBSERVER tout ce que je vous ai commandé.

Le mot grec traduit par «observer» est le même mot utilisé dans Jean 14:15 où Jésus a dit:

«Si vous m'aimez, vous OBSERVEREZ mes commandements.»

Ainsi, Jésus disait à ces onze: «enseignez à TOUS mes disciples à obéir exactement à ce que je vous ai commandé d'obéir».

Qu'est-ce que Jésus a commandé à ses disciples lors du repas du soir du Seigneur?

«Continuez à faire cela en souvenir de moi.» (1 Co 11, 24)

Par conséquent, TOUS les disciples de Jésus sont tenus de participer aux emblèmes du repas du soir du Seigneur en obéissance à un commandement direct du Christ lui-même.

J'ai pensé le partager car c'est probablement l'argument le plus simple et le plus puissant que je connaisse - et que tous les JW comprendront.

Meilleures salutations à vous tous…

Je n'avais jamais envisagé ce raisonnement particulier auparavant. J'ai été nourri et vous l'avez.  

Faire de cette parabole une prophétie et amener le troupeau de Témoins de Jéhovah à adhérer à la tromperie a permis au Conseil d'administration de créer une hiérarchie de soumission. Ils disent qu'ils servent Jéhovah et qu'ils font venir le troupeau pour les servir au nom de Dieu. Mais le fait est que si vous obéissez aux hommes, vous ne servez pas Dieu. Vous servez les hommes.

Cela libère le troupeau de toute obligation envers Jésus, car ils pensent que ce ne sont pas eux qui sont jugés à son retour, puisqu'ils ne sont pas désignés comme ses fidèles esclaves. Ce ne sont que des observateurs. Comme c'est dangereux pour eux. Ils pensent qu'ils sont à l'abri du jugement dans ce cas, mais ce n'est pas le cas comme le souligne le récit de Luke.

Souvenez-vous que dans le récit de Luke, il y a deux esclaves supplémentaires. Celui qui a désobéi à la volonté du maître sans le vouloir. Combien de témoins désobéissent involontairement à Jésus en se conformant aux instructions du Conseil d'administration, pensant qu'ils ne font pas partie de l'esclave fidèle? 

Rappelez-vous, c'est une parabole. Une parabole est utilisée pour nous renseigner sur une question morale qui a des ramifications dans le monde réel. Le maître a désigné nous tous qui avons été baptisés en son nom pour nourrir ses brebis, nos compagnons esclaves. La parabole nous enseigne qu'il y a quatre résultats potentiels. Et s'il vous plaît, comprenez que même si je me concentre sur les Témoins de Jéhovah en raison de mon expérience personnelle, ces résultats ne sont pas limités aux membres de ce groupe religieux relativement petit. Êtes-vous un baptiste, un catholique, un presbytérien ou un membre de l'une des milliers de dénominations de la chrétienté? Ce que je vais dire s'applique également à vous. Il n'y a que quatre résultats pour nous. Si vous servez la congrégation dans une capacité de surveillance, vous êtes particulièrement vulnérable à la tentation qui frappe l'esclave pervers de profiter de vos semblables et de devenir abusif et exploiteur. Si c'est le cas, Jésus «vous punira avec la plus grande sévérité» et vous rejettera parmi ceux qui n'ont pas la foi.

Servez-vous des hommes dans votre église ou congrégation ou salle du Royaume et ignorez-vous les commandements de Dieu dans la Bible, peut-être involontairement? J'ai demandé à des témoins de répondre au défi: «À qui obéiriez-vous: le Conseil d'administration ou Jésus-Christ?» avec une solide affirmation de soutien au Conseil d'administration. Ceux-ci désobéissent sciemment au Seigneur. De nombreux coups attendent une telle désobéissance effrontée. Mais alors nous avons ce qui est sans doute la majorité, qui se contente de se vautrer dans un faux confort, pensant qu'en obéissant à leur prêtre, évêque, ministre ou ancien de la congrégation, ils plaisent à Dieu. Ils désobéissent involontairement. Ils sont battus de quelques coups.

L'un de nous veut-il subir l'un de ces trois résultats? Ne préférerions-nous pas tous trouver grâce aux yeux du Seigneur et être nommés sur tous ses biens?

Alors, que pouvons-nous tirer de la parabole de l'esclave fidèle et discret, de la parabole des 10 vierges et de la parabole des talents? Dans chaque cas, les esclaves du Seigneur - vous et moi - avons un travail particulier à faire. Dans chaque cas, lorsque le maître revient, il y a une récompense pour avoir fait le travail et une punition pour ne pas l'avoir fait. 

Et c'est tout ce que nous devons vraiment savoir sur ces paraboles. Faites votre travail parce que le maître arrive au moment où vous vous y attendez le moins, et il tiendra une comptabilité avec chacun de nous.

Et la quatrième parabole, celle sur les moutons et les chèvres? Encore une fois, l'organisation traite celle-ci comme une prophétie. Leur interprétation vise à consolider leur pouvoir sur le troupeau. Mais à quoi cela fait-il vraiment référence? Eh bien, nous allons laisser cela pour la vidéo finale de cette série.

Je m'appelle Meleti Vivlon. Je vous remercie beaucoup d'avoir regardé. Veuillez vous abonner si vous souhaitez recevoir des notifications de futures vidéos. Je vais laisser des informations dans la description de cette vidéo pour la transcription ainsi qu'un lien vers toutes les autres vidéos.

Meleti Vivlon

Articles de Meleti Vivlon.

    Lisez ceci dans votre langue:

    English简体中文DanskNederlandsFilipinoSuomiFrançaisDeutschItaliano日本語한국어ພາສາລາວPolskiPortuguêsਪੰਜਾਬੀРусскийEspañolKiswahiliSvenskaதமிழ்TürkçeУкраїнськаTiếng ViệtZulu

    Pages de l'auteur

    Pouvez-vous nous aider?

    Les sujets

    Articles par mois

    9
    0
    J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x