Une fois de plus, les Témoins de Jéhovah bloquent votre approche de Dieu en tant que Père.

Si, par hasard, vous avez suivi ma série de vidéos sur la Trinité, vous saurez que ma principale préoccupation avec la doctrine est qu'elle entrave une relation appropriée entre nous en tant qu'enfants de Dieu et notre Père céleste en déformant notre compréhension de la nature de Dieu. Par exemple, il nous enseigne que Jésus est Dieu Tout-Puissant, et nous savons que Dieu Tout-Puissant est notre Père, donc Jésus est notre Père, mais il ne l'est pas, car il se réfère aux enfants de Dieu comme ses frères. Et le Saint-Esprit est aussi Dieu Tout-Puissant, et Dieu est notre Père, mais le Saint-Esprit n'est pas notre Père ni notre frère, mais notre aide. Maintenant, je peux comprendre Dieu comme mon Père, et Jésus comme mon frère et le saint esprit comme mon aide, mais si Dieu est mon Père et Jésus est Dieu, alors Jésus est mon Père, et le saint esprit aussi. Ça n'a aucun sens. Pourquoi Dieu utiliserait-il la relation humaine parfaitement compréhensible et relatable comme celle d'un père et d'un enfant pour s'expliquer, puis tout gâcher ? Je veux dire, un père veut être connu de ses enfants, parce qu'il veut être aimé d'eux. Yahweh Dieu, dans son infinie sagesse, peut sûrement trouver un moyen de s'expliquer en des termes que nous, simples humains, pouvons comprendre. Mais la Trinité engendre la confusion et obscurcit notre compréhension de qui est vraiment Dieu Tout-Puissant.

Tout ce qui inhibe ou pervertit notre relation avec Dieu en tant que notre Père devient une attaque contre le développement de la semence promise en Éden, la semence qui écraserait le serpent dans la tête. Lorsque le nombre total d'enfants de Dieu est complet, le règne de Satan touche à sa fin, et sa fin littérale n'est pas loin non plus, et il fait donc tout ce qu'il peut pour bloquer l'accomplissement de Genèse 3:15.

«Et je mettrai inimitié entre vous et la femme et entre votre progéniture et sa progéniture. Il t'écrasera la tête et tu le frapperas au talon. »(Genèse 3:15)

Cette semence ou progéniture est centrée sur Jésus, mais Jésus est maintenant hors de sa portée, alors il se concentre sur ceux qui restent, les enfants de Dieu.

Il n'y a ni Juif ni Grec, ni esclave ni libre, ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ. Et si vous appartenez à Christ, alors vous êtes la semence d'Abraham et héritiers selon la promesse. (Galates 3:28, 29)

"Et le dragon s'irrita contre la femme, et s'en alla faire la guerre à ceux qui restaient de sa semence, qui observent les commandements de Dieu et ont pour tâche de rendre témoignage à Jésus." (Apocalypse 12:17)

Malgré tous leurs échecs, les Étudiants de la Bible du 19th siècle s'étaient libérés des faux enseignements de la Trinité et de l'Enfer. Heureusement pour le diable, mais malheureusement pour les 8.5 millions de témoins de Jéhovah dans le monde aujourd'hui, il a trouvé un autre moyen de perturber la véritable relation chrétienne avec le Père. JF Rutherford a pris le contrôle de la société d'édition Watch Tower en 1917 et a rapidement fait la promotion de sa propre marque de faux enseignements ; peut-être le pire était la doctrine de 1934 des autres moutons de Jean 10:16 en tant que classe secondaire non ointe de chrétiens. Il leur était interdit de partager les emblèmes et ne devaient pas se considérer comme les enfants de Dieu, mais seulement comme ses amis et n'étaient dans aucune relation d'alliance avec Dieu (pas d'onction du saint-esprit) par le Christ Jésus.

Cette doctrine crée un certain nombre de problèmes pour le comité d'enseignement de l'organisation en ce sens qu'il n'y a aucun soutien pour que Dieu appelle les chrétiens ses « amis » dans les écritures chrétiennes. Tout, depuis les évangiles jusqu'à l'Apocalypse de Jean, parle d'une relation père/enfant entre Dieu et les disciples de Jésus. Où y a-t-il une Écriture où Dieu appelle les chrétiens ses amis ? Le seul qu'il appelait spécifiquement un ami était Abraham et il n'était pas un chrétien mais un hébreu sous l'alliance de la loi mosaïque.

Pour montrer à quel point cela peut devenir ridicule lorsque le comité de rédaction du siège de la Watch Tower essaie de se conformer à sa doctrine des "amis de Dieu", je vous donne le numéro de juillet 2022 de La Tour de Garde. À la page 20, nous arrivons à l'article d'étude 31 « Chérissez votre privilège de prière ». Le texte du thème est tiré du Psaume 141 : 2 et se lit comme suit : « Que ma prière soit comme un encens préparé devant vous. »

Au paragraphe 2 de l'étude, on nous dit que «la référence de David à l'encens suggère qu'il voulait réfléchir attentivement à ce qu'il allait dire à son Père céleste. »

Voici la prière complète telle que rendue dans la Traduction du monde nouveau.

Ô Jéhovah, je fais appel à vous.
Venez vite m'aider.
Faites attention quand je vous appelle.
2 Que ma prière soit comme de l'encens préparé devant toi,
Mes mains levées comme l'offrande du soir.
3 Place un garde pour ma bouche, Ô Jéhovah,
Mets une garde à la porte de mes lèvres.
4 Ne laisse pas mon cœur s'incliner vers quelque chose de mauvais,
Pour partager des actes vils avec des hommes mauvais ;
Puissé-je ne jamais me régaler de leurs délices.
5 Si le juste me frappait, ce serait un acte d'amour loyal ;
S'il me reprenait, ce serait comme de l'huile sur ma tête,
Ce que ma tête ne refuserait jamais.
Ma prière continuera même pendant leurs calamités.
6 Bien que leurs juges soient jetés du haut de la falaise,
Les gens feront attention à mes paroles, car elles sont agréables.
7 Tout comme quand quelqu'un laboure et brise le sol,
Ainsi nos ossements ont été dispersés à l'embouchure de la Tombe.
8 Mais mes yeux te regardent, Ô Souverain Seigneur Jéhovah.
En toi je me suis réfugié.
Ne m'enlevez pas la vie.
9 Protège-moi des mâchoires du piège qu'ils m'ont tendu,
Des pièges des malfaiteurs.
10 Les méchants tomberont tous ensemble dans leurs propres filets
Pendant que je passe en toute sécurité.
(Psaume 141: 1-10)

Voyez-vous le mot « Père » quelque part ? David se réfère à Dieu par son nom à trois reprises dans cette courte prière, mais jamais il ne le prie une seule fois en l'appelant "Père". (Au fait, le mot “ Souverain ” n'apparaît pas dans l'original hébreu.) Pourquoi David ne mentionne-t-il pas Jéhovah Dieu comme son Père personnel dans aucun de ses Psaumes ? Serait-ce parce que les moyens pour les humains de devenir des enfants adoptifs de Dieu n'étaient pas encore arrivés ? Cette porte a été ouverte par Jésus. Jean nous dit :

« Cependant, à tous ceux qui l'ont reçu, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, parce qu'ils exerçaient la foi en son nom. Et ils sont nés, non du sang, ni d'une volonté charnelle, ni d'une volonté humaine, mais de Dieu. (Jean 1:12, 13)

Mais l'auteur de l'article de l'étude de la Watchtower reste parfaitement ignorant de ce fait et veut nous faire croire que "la référence de David à l'encens suggère qu'il voulait réfléchir attentivement à ce qu'il allait dire à son Père céleste. »

Alors, quel est le problème ? Suis-je en train de faire une montagne d'une taupinière ? Ours avec moi. Rappelez-vous, nous parlons de la façon dont l'organisation empêche, consciemment ou non, les Témoins d'avoir une relation familiale appropriée avec Dieu. Une relation, ajouterai-je, est essentielle pour le salut des enfants de Dieu. Nous arrivons donc maintenant au paragraphe 3.

“ Quand nous prions Jéhovah, nous devons éviter d'être trop familier. Au lieu de cela, nous prions avec une attitude de profond respect.

Quoi? Comme un enfant ne devrait pas être trop familier avec son papa ? Vous ne voulez pas trop vous familiariser avec votre patron. Vous ne voulez pas trop vous familiariser avec le chef de votre pays. Vous ne voulez pas trop vous familiariser avec le roi. Mais ton père ? Vous voyez, ils veulent que vous pensiez à Dieu comme père seulement d'une manière très formelle, comme un titre. Comme un catholique pourrait appeler son prêtre Père. C'est un formalisme. Ce que l'organisation veut vraiment, c'est que vous craigniez Dieu comme vous le feriez d'un roi. Remarquez ce qu'ils ont à dire au paragraphe 3 de l'article :

Pensez aux visions étonnantes qu'Ésaïe, Ézéchiel, Daniel et Jean ont reçues. Ces visions diffèrent les unes des autres, mais elles ont quelque chose en commun. Ils représentent tous Jéhovah comme un roi majestueux. Isaïe “ vit Jéhovah assis sur un trône élevé et élevé ”. (Isa. 6: 1-3) Ézéchiel a vu Jéhovah assis sur son char céleste, [En fait, il n'y a aucune mention d'un char, mais c'est un autre sujet pour un autre jour] entouré par “ un éclat . . . comme celle d'un arc-en-ciel. (Ezek. 1:26-28) Daniel a vu "l'Ancien des jours" vêtu de vêtements blancs, avec des flammes de feu sortant de Son trône. (Dan. 7:9, 10.) Et Jean vit Jéhovah assis sur un trône entouré de quelque chose qui ressemblait à un bel arc-en-ciel vert émeraude. (Rév. 4:2-4.) En réfléchissant à la gloire incomparable de Jéhovah, nous nous souvenons de l'incroyable privilège de l'approcher dans la prière et de l'importance de le faire avec révérence.

Bien sûr, nous vénérons Dieu et nous avons un profond respect pour lui, mais diriez-vous à un enfant que lorsqu'il parle à son papa, il ne devrait pas être trop familier ? Jéhovah Dieu veut-il que nous le considérions avant tout comme notre dirigeant souverain ou comme notre cher père ? Hum… Voyons :

"Abba, père, tout vous est possible ; retirez-moi cette tasse. Pourtant, ce n'est pas ce que je veux, mais ce que tu veux. » (Marc 14:36)

« Car vous n'avez pas reçu un esprit d'esclavage qui effraie à nouveau, mais vous avez reçu un esprit d'adoption comme des fils, esprit par lequel nous crions : «Abba, père!” 16 L'esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. (Romains 8:15, 16)

"Maintenant, parce que vous êtes des fils, Dieu a envoyé l'esprit de son Fils dans nos cœurs et il crie :"Abba, père!” 7 Ainsi donc, tu n'es plus esclave, mais fils; et s'il est fils, il est aussi héritier par Dieu. (Galates 4:6, 7)

Abba est un mot araméen d'intimité. Cela pourrait être traduit par Pape or Papa.  Vous voyez, le Conseil d'administration doit soutenir leur idée que Jéhovah est le roi universel (le souverain universel) et que les autres brebis ne sont que ses amis, au mieux, et seront des sujets du royaume, et peuvent, juste peut-être, s'ils sont très fidèles au Conseil d'administration, ils pourraient bien faire tout le chemin pour devenir réellement enfants de Dieu à la fin du règne de mille ans de Christ. Ils disent donc à leur peuple de ne pas trop connaître Jéhovah lorsqu'ils le prient. Réalisent-ils même que le mot "familier" est lié au mot "famille" ? Et qui est dans la famille ? Amis? Non! Enfants? Oui.

Au paragraphe 4, ils indiquent la prière modèle où Jésus nous a appris à prier. La question pour le paragraphe est :

  1. Qu'apprenons-nous de la mots d'ouverture de la prière modèle trouvée en Matthieu 6 : 9, 10 ?

Puis le paragraphe commence par :

4 Lisez Matthieu 6:9, 10.

Bon, faisons ça :

“ “ Vous devez donc prier ainsi : “ ' Notre Père qui êtes dans les cieux, que votre nom soit sanctifié. 10 Que ton Royaume vienne. Que ta volonté s'accomplisse, comme au ciel, aussi sur la terre. (Matthieu 6:9, 10)

Bon, avant d'aller plus loin, répondez à la question du paragraphe : 4. Qu'apprenons-nous de la mots d'ouverture de la prière modèle trouvée en Matthieu 6 : 9, 10 ?

Les premiers mots sont "Notre Père dans les cieux…" Qu'est-ce que vous en apprenez ? Je ne sais pas pour vous, mais il me semble assez évident que Jésus dit à ses disciples de considérer Jéhovah comme leur Père. Je veux dire, si ce n'était pas le cas, il aurait dit : "Notre Souverain Seigneur dans les cieux", ou "Notre Bon Ami dans le ciel".

À quoi la Watchtower s'attend-elle à ce que nous répondions ? Lecture du paragraphe :

4 Lisez Matthieu 6:9, 10. Dans le sermon sur la montagne, Jésus a enseigné à ses disciples comment prier d'une manière qui plaît à Dieu. Après avoir dit « vous devez donc prier ainsi », Jésus a d'abord mentionné des questions importantes qui sont directement liées au dessein de Jéhovah : la sanctification de son nom ; la venue du Royaume, qui détruira tous les opposants de Dieu ; et les bénédictions futures qu'Il a en tête pour la terre et pour l'humanité. En incluant ces questions dans nos prières, nous montrons que la volonté de Dieu est importante pour nous.

Vous voyez, ils contournent complètement le premier et le plus important élément. Les chrétiens doivent se considérer comme des enfants de Dieu. N'est-ce pas remarquable ? Enfants de Dieu!!! Mais trop se focaliser sur ce fait est gênant pour un groupe d'hommes poussant le faux enseignement selon lequel 99.9% de leur troupeau ne peut qu'aspirer à être les amis de Dieu à l'heure actuelle. Vous voyez, ils doivent pousser cette erreur parce qu'ils calculent le nombre d'enfants de Dieu à seulement 144,000 7 parce qu'ils interprètent le nombre d'Apocalypse 4:XNUMX comme littéral. Quelle preuve ont-ils que c'est littéral ? Aucun. C'est de la pure spéculation. Eh bien, y a-t-il un moyen d'utiliser les Écritures pour prouver qu'ils ont tort. Hum, voyons.

« Dis-moi, toi qui veux être sous la loi, n'entends-tu pas la loi ? Par exemple, il est écrit qu'Abraham eut deux fils, un de la servante et un de la femme libre ; mais celui de la servante est en fait né par descendance naturelle et l'autre de la femme libre par une promesse. Ces choses peuvent être prises comme un drame symbolique ; [Ooh, nous avons ici un antitype appliqué dans les Écritures. L'Organisation aime ses antitypes, et celui-ci est bien réel. Répétons que :] Ces choses peuvent être prises comme un drame symbolique ; car ces femmes signifient deux alliances, celle du mont Sinaï, qui porte des enfants pour l'esclavage et qui est Hagar. Or Agar signifie Sinaï, une montagne en Arabie, et elle correspond à la Jérusalem d'aujourd'hui, car elle est en esclavage avec ses enfants. Mais la Jérusalem d'en haut est libre, et elle est notre mère. (Galates 4:21-26)

Alors quel est le point? Nous recherchons la preuve que le nombre d'oints n'est pas limité à 144,000 7 au sens littéral, mais que le nombre dans Apocalypse 4:144,000 est symbolique. Pour déterminer cela, nous devons d'abord comprendre à quels deux groupes l'apôtre Paul fait référence. Rappelez-vous, c'est un antitype prophétique, ou comme Paul l'appelle, un drame prophétique. En tant que tel, il fait valoir un point dramatique, pas littéral. Il dit que les descendants d'Agar sont les Israélites de son époque centrés autour de leur capitale, Jérusalem, et adorant Jéhovah dans leur grand temple. Mais bien sûr, les Israélites ne descendent pas littéralement d'Agar, l'esclave et la concubine d'Abraham. Génétiquement, ils descendent de Sarah, la femme stérile. Ce que Paul veut dire, c'est que dans un sens spirituel, ou un sens symbolique, les Juifs sont descendus d'Agar, parce qu'ils étaient des « enfants de l'esclavage ». Ils n'étaient pas libres, mais condamnés par la loi de Moïse qu'aucun homme ne pouvait observer parfaitement, sauf bien sûr, notre Seigneur Jésus. D'un autre côté, les chrétiens – qu'ils soient juifs de descendance ou issus des nations païennes comme l'étaient les Galates – descendaient spirituellement de la femme libre, Sara, qui a donné naissance par un miracle de Dieu. Les chrétiens sont donc des enfants de la liberté. Ainsi, lorsqu'il parle des enfants d'Agar, la "servante", Paul veut dire les Israélites. Lorsqu'il parle des enfants de la femme libre Sarah, il entend les chrétiens oints. Ce que les Témoins appellent, les 1,600 70. Maintenant, avant d'aller plus loin, permettez-moi de vous poser une question : Combien y avait-il de Juifs au temps de Christ ? Combien de millions de Juifs ont vécu et sont morts en l'espace de XNUMX XNUMX ans depuis l'époque de Moïse jusqu'à la destruction de Jérusalem en XNUMX EC ?

D'accord. Nous sommes maintenant prêts à lire les deux versets suivants :

« Car il est écrit : « Réjouis-toi, femme stérile qui n'enfante pas ; éclate en cris de joie, femme qui n'a pas de douleurs à l'enfantement; car les enfants de la femme désolée sont plus nombreux que ceux de celle qui a le mari."Maintenant, vous, frères, vous êtes les enfants de la promesse comme l'était Isaac." (Galates 4:27, 28)

Les enfants de la femme désolée, Sarah, la femme libre, sont plus nombreux que les enfants de la femme esclave. Comment cela pourrait-il être vrai si ce nombre est limité à seulement 144,000 XNUMX ? Ce nombre doit être symbolique, sinon nous avons une contradiction dans l'Écriture. Soit nous croyons la parole de Dieu, soit la parole du Conseil d'administration.

“. . .Mais que Dieu soit trouvé vrai, même si tout homme est trouvé menteur. . .” (Romains 3:4)

Le Conseil d'administration a cloué ses couleurs au mât en continuant à s'accrocher à l'enseignement absurde de Rutherford selon lequel seuls 144,000 144,000 seront choisis pour régner avec Jésus. Un enseignement stupide en génère un autre et un autre, alors maintenant nous avons des millions de chrétiens qui refusent volontairement l'offre de salut qui vient en acceptant le sang et la chair du Christ tels que représentés par les emblèmes. Pourtant, nous trouvons ici des preuves tangibles que le nombre XNUMX XNUMX ne peut pas être littéral, pas si nous voulons avoir une Bible qui ne se contredit pas. Bien sûr, ils ignorent cela et doivent perpétuer l'enseignement non biblique selon lequel Jésus n'est pas le médiateur pour les autres brebis. Ils disent à leur troupeau de considérer Jéhovah comme leur roi et leur souverain. Juste pour confondre le troupeau, ils feront également référence à Jéhovah en tant que père, tout en se contredisant en disant qu'il n'est qu'un ami des autres brebis. Le Témoin de Jéhovah moyen est tellement endoctriné qu'il n'est même pas conscient de cette contradiction que sa croyance en Jéhovah en tant qu'ami annule toute pensée de lui en tant que père. Ce ne sont pas ses enfants, mais ils l'appellent Père. Comment est-ce possible ?

Alors maintenant, nous avons la direction - n'aimez-vous pas ce mot - "direction" - un si grand mot JW. Un euphémisme vraiment-direction. Pas de commandes, pas d'ordres, simplement une direction. Orientation douce. Comme si vous arrêtiez la voiture, baissiez la vitre et demandiez à un local des directions pour vous rendre où vous allez. Seulement ce ne sont pas des directions. Ce sont des ordres, et si vous ne leur obéissez pas, si vous allez à l'encontre d'eux, alors vous serez expulsé de l'Organisation. Alors maintenant, nous avons la direction de ne pas nous familiariser avec Dieu dans la prière.

Honte à eux. Honte à eux!

Je dois mentionner que le point que je viens de partager avec vous dans Galates à 4: 27,28 n'est pas quelque chose que j'ai découvert par moi-même, mais plutôt cela m'est venu par le biais d'un message texte d'un frère PIMO que j'ai récemment rencontré. Ce que cela illustre, c'est que l'esclave fidèle et discret de Matthieu 24: 45-47 n'est pas un homme ni un groupe d'hommes ni de chefs religieux, mais l'enfant moyen de Dieu - un chrétien animé par l'esprit saint partage de la nourriture avec ses compagnons esclaves et ainsi chacun de nous peut jouer un rôle en fournissant une nourriture spirituelle au bon moment.

Encore une fois, merci d'avoir regardé et de soutenir ce travail.

Meleti Vivlon

Articles de Meleti Vivlon.
    38
    0
    J'adorerais vos pensées, veuillez commenter.x